Financer un projet grâce aux sites participatifs

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en décembre 2018

Sommaire

Financer un projet grâce aux sites participatifs

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Le financement participatif est de plus en plus présent sur Internet. Il s'agit de faire appel aux investissements privés des particuliers pour financer un projet, qu’il soit culturel, associatif ou d'entreprise.

Précisément, lorsque vous demandez des fonds pour votre société, vous ne trouverez de donateurs que si vous offrez quelque chose en échange.

Pour financer votre projet, suivez ces quelques conseils.

1. Choisir un site participatif qui permet un retour sur investissement

Peu présent sur le marché français, les sites de « crowdfunding » fleurissent aux États-Unis. Le principe est simple :

  • D'un côté un entrepreneur propose d'investir dans son projet en échange de rémunération en cas de réussite.
  • De l'autre, des investisseurs privés ont de l'argent à investir.

Mais attention, les sites de financement participatif ne proposent pas tous une rémunération basée sur le principe de l'investissement.

2. Essayer les sites participatifs qui proposent un avantage en nature

Il existe également des sites de financement participatif dont l'objet est d'offrir un ou plusieurs cadeaux afin de rémunérer les participants :

  • Vous pourriez notamment proposer à tous vos bienfaiteurs un accès gratuit aux services informatiques que vous tentez de développer.
  • Cette formule est particulièrement utilisée par les artistes et écrivains, qui proposent par exemple l'envoi d'un CD ou d'un livre gratuit aux investisseurs, ou la mention de leur nom sur la pochette de CD ou dans le générique d’un DVD.
  • Cela dit, on ne peut pas vraiment parler d'investissement dans ce cas, mais plus d'une donation, car le cadeau reçu est rarement à la hauteur de l'argent engagé.

3. Éviter les sites de micro crédit

Certains sites participatifs fonctionnent sur le système du micro crédit. Or, au cas où votre projet échoue – cela arrive fréquemment –, vous devrez tout de même rembourser les prêteurs.

Il est donc préférable de choisir un système de financement communautaire, basé sur le versement d'un dividende. Les investisseurs ne prennent pas beaucoup de risques, car ils engagent des somme minimes.

Intéressé par le financement sur des sites participatifs ?

Levée de fonds

Levée de fonds : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Des conseils sur les différentes étapes et la recherche d'investisseurs
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Types

Sommaire

L’autofinancement

Capacité d'autofinancement

Le capital-amorçage

Capital amorçage

Le capital-développement

Capital développement